NOTRE VISION

Polymère est une association 1901, un laboratoire d’innovation citoyenne. Laboratoire : il teste, expérimente, capitalise. Innovation : nous agissons sur l’innovation humaine, sociale et territoriale. Citoyenne : nous avons pour principe de « faire ensemble » et parier sur la capacité citoyenne de faire des diagnostics, de proposer des idées et de co-produire des solutions.

Notre « terrain de jeu » est la Métropole Européenne de Lille avec un focus particulier à Roubaix.

Nous avons depuis 2016 

  • Lancé « la Belle Journée » un évènement convivial et collaboratif sur un sujet qui fait « du commun ». En 2017, nous avons testé les outils de design social de la fondation Lego. En 2018, nous avons travaillé avec Luc Schuiten sur l’habitat innovant et les opportunités offertes par les angles de rue sans usage
  • A partir de ces idées, nous avons conçu un projet de gestion transitoire d’une micro-friche à Roubaix, qui est devenu un projet porté par Horizon 9, association de prévention spécialisée, que les habitants ont dénommé « la Ressource ».
  • En 2018-2019, nous avons constitué plusieurs groupes de travail pour élaborer un projet de territoire sur Roubaix et la métropole. Ce projet « Roubaix, ville pionnière, pour une transition réussie pour tous » a inspiré plusieurs programmes lors de la campagne des Municipales en 2020.
  • Nous avons également organisé des conférences inspirantes sur l’éthique du maire avec Damien Carême, et sur les questions de gestion du fait religieux : présentation croisée des ouvrages de Julien Talpin et Omero Marongiu, Université Populaire de la Fondation pour l’Islam de France avec Ghaleb Bencheikh. 

Nos projets

Ils se développent sur 2 axes

  • L’expérimentation et l’innovation
  • La contribution au débat public

LA MARQUE METHODOLOGIQUE BEEHOME ET LE TIERS LIEU EN RHIZOME

L’expérimentation en cours de gestion transitoire d’une micro-friche à Roubaix , qui a démarré avec la construction avec près de 80 jeunes d’une kerterre, sert de base à la réflexion pour créer une marque méthodologique, Beehome, et créer un tiers-lieu en rhizome, mise en réseau de projets de micro-friches

LA TRANSITION REUSSIE POUR TOUS, POUR UNE CITOYENNETE METROPOLITAINE

Nous voulons faciliter l’appropriation par les citoyens des enjeux de leur Métropole, la Métropole Européenne de Lille. 

La MEL a mis en place de nouveaux outils comme la charte de participation citoyenne et le Conseil de Développement est engagé dans cette réflexion sur la participation et la citoyenneté élargie. Le Comité Grand Lille plaide une métropolisation partagée.

Nous voulons y contribuer sur plusieurs questions : créer un écosystème des innovations citoyennes pour la participation et le « pouvoir d’agir » des habitants, identifier la cartographie des leaders impliqués dans les enjeux métropolitains, mener un travail pédagogique d’appropriation des enjeux.

VERS UNE CITE DE L’ENGAGEMENT     

Créer des occasions de croisement et d’hybridation des ressources des associations et des entreprises pour qualifier le bénévolat, permettre des projets concrets communs, faire évoluer les modèles socio-économiques des associations, favoriser par le mentorat l’émergence et la réussite de projets entrepreneuriaux issu des « quartiers ». 

En lien avec cette ambition fédérative, nous sommes intéressés à expérimenter sur notre territoire le revenu de contribution.